Les stages durant le cursus d'avocat

DÉCOUVRIR LE MONDE PROFESSIONNEL

Le décret du 21 décembre 2004, modifiant l’article 57 du décret du 27 novembre 1991 a profondément réformé la formation des élèves avocats.

Le cycle de formation à l’école est dorénavant découpé en trois périodes dont deux périodes de stages obligatoires.

Les stages ont, quels que soient leur durée, le lieu où ils sont accomplis, leurs modalités, une même vocation de découverte du monde professionnel dans sa diversité.

Les élèves y assument des fonctions et des tâches déterminées par le maître de stage qui les encadre.

Le stage du PPI et le stage en cabinet s’achèvent par la rédaction et la soutenance d’un rapport. L’ensemble est noté, la note étant prise en compte dans le calcul de la note de l’examen final. (cf arrêté du 7 décembre 2005)

 

RECHERCHER ET EFFECTUER UN STAGE

Selon la nature et la période du stage, l’école dispose d’une base de données importante mise à la disposition des élèves avocats.

L’École peut recevoir individuellement les élèves avocats afin de les aider dans leur projet.

Les stages font l’objet d’une convention tripartite qui engage chaque partie, signée par le maître de stage, l’élève et l’école.

Pendant cette période, les élèves restent sous le régime étudiant de l’école puisque les stages font partie intégrante du cursus de formation.

La fin de la scolarité est la date de la première épreuve du CAPA.